Temps de lecture : 4 minutes 16
Musique écoutée : Waking up slow (piano version) - Gabrielle Aplin

Salut à toi !
J'espère que tout va bien. Personnellement, tout s'est bien passé. J'ai même eu le temps de faire plusieurs recherches pour toi. A un moment donné de ton apprentissage à l'ACS, tu vas devoir faire un portfolio. Bon ok, toutes les promotions ACS ne sont pas au même niveau d'apprentissage : Certains d'entre vous ont peut-être déjà commencé à le créer.

A quoi ça sert de faire un portfolio ?

C'est loin d'être une question débile. Si tu veux présenter des travaux graphiques, tu peux aller sur Behance ou Dribbble, si tu veux écrire des articles tu as Medium, les développeurs ont sûrement une plateforme où ils peuvent poster leurs travaux. En gros, il existe assez de services sur internet pour se passer de deux mois de travail intensif sur un site personnel. Surtout qu'à tous les coups, ton site ne te plaira plus dans 1 an.

L'unique avantage du portfolio est le branding. Un site personnel est l'occasion de créer ta propre marque : Une marque qui sera associée à qui tu es.

 

Un portfolio est un travail qui a pour devoir de transporter ton recruteur dans ton univers. Lorsqu'il rentre sur ton site, il doit se dire "Wow, intéressant".  

C'est le moment d'être créatif. Pas d'excuses. Prends ton nom et crée un logo unique qui représentera qui tu es vraiment.

 

Le problème d'un étudiant qui fait ça pour la première fois ?

Premier problème : Vos portfolios se ressemblent tous. C'est un peu normal.. lorsqu'on manque de recul et d'expérience on a tendance à se plonger dans la facilité. Qu'est-ce que j'appelle la facilité ? Installer un thème wordpress impersonnel avec une grille et faire des effets wow avec Visual composer.

Deuxième problème : Vos portfolios sont créés à l'aide de polices trop connus (Arial, Georgia, Times, Helvetica). La période ou l'on pouvait se contenter d'une Helvetica Neue est révolue.

Troisième problème : Vous ne savez pas présenter vos travaux, car pour la plupart, vous ne comprenez pas ce que les recruteurs veulent voir chez un candidat.

Prenons les choses dans l'ordre :

Le thème que tu choisiras ou la maquette que tu feras devra correspondre à ton identité. Ton travail graphique devra comporter quelque chose d'original, se démarquer du lot (Facile à dire mais comment fait-on ?). La touche d'originalité dans les sites web réside désormais dans la typographie, les transitions de pages et l'affichage des images. (On pourrait dire la 3D, mais nous n'en sommes pas là pour le moment). Choisis donc une police que tu aimes : elle deviendra un vrai compagnon lorsqu'il s'agira de parler de toi. Quand je parle de typographie, je sous-entends une qui serait appliqué aux titres.

Ce sont les titres de ton site qui révèleront qui tu es. Inutile de mettre du Trojan pro dans le corps de texte. Assures-toi que cette typographie possède plusieurs niveaux de graisse pour l'utiliser en toutes occasions (d'une graisse très fine à quelque chose de très impactant). Voici ton premier travail : Choisir une police d'écriture lisible, originale et complète. Dans un deuxième temps : créer un logo.

Jenny Johannesson Portfolio


JENNY JOHANNESSON
I’M A DIGITAL DESIGNER  from Sweden living in San Francisco, where I work as a Senior Designer at Ueno. With a background in advertising, my strength lies in website and app design.

Votre page d'accueil est comme une couverture de livre. Le visiteur doit être capable de dire qui vous êtes, ce que vous cherchez et dans quoi vous travaillez.

Tiré de l'article : What are the dos and donts of an online portfolio

 

Qu'est-ce qu'on fait quand on a rien à mettre dedans ?

Le problème : Tu n'as pas d'expérience sur le terrain. Tout ce que tu as, c'est un site avec des projets de groupe et quelques projets que tu as fais toi-même. Total, les portfolios débutants se ressemblent tous, et sont repérés par les managers à des kilomètres. 

En fait, travailler sur un projet en développement ou en design signifie régler des problèmes. La vie d'un designer est de régler des problèmes. Si vous ne pouvez pas régler les problèmes de Apple, Google ou Amazone pour vous attirer les faveurs d'un recruteur, commencez par régler vos problèmes du quotidien. Le monde est bourré de problème à régler tant au niveau design qu'au niveau du développement. Tu pourras ainsi présenter des mini-projets sur des cas concrets.

Résultat de recherche d'images pour "redesign facebook"

Tiré de l'article : Facebook redesign Concept

Certes, les managers aiment découvrir tes méthodes de travail, mais ils aiment également voir ta créativité. Pour ceci je vais te donner un petit conseil : Ouvre une page "Lab" sur ton portfolio. Ton propre laboratoire d'idées et d'expériences achevées ou inachevées ou tu pourras t'exprimer ! Fais du redesign en spécifiant quels problèmes tu as réglé.
Mets toi à la place de l'utilisateur, et arrange le design de sites connus. Il te faut une vraie démarche de production, un vrai workflow, une intention et un résultat.

Les managers connaissent ton âge et ton parcours dans ton CV. Ils savent le genre de portfolio qu'il vont recevoir. C'est à toi de faire la différence dans cette section. Grâce à ta page "Lab", tu auras une véritable collection d'études de cas dans laquelle ta curiosité, ta créativité et ton sens pratique seront mis à l'épreuve !

 

Tu sais ce qui est mieux que de résoudre des problèmes ? C'est de les découvrir.

 

Si tu es un développeur, cela va pour toi aussi. Les recruteurs ne veulent pas voir des lignes de code. Très franchement. Si tu tapes un millier de lignes de code, racontes-moi une histoire à-propos de ça. Cette histoire devra reprendre tous les points cités jusque là.

 

Je te souhaite de passer une bonne semaine. N'hésite pas à me solliciter si tu as des problèmes. On se voit vite.

PS : L'article qui sortira lundi ne sera réservé qu'aux inscrits à la newsletter. Si tu ne l'es pas déjà, je t'invite à me laisser ton adresse e-mail. Comme ça, tu recevras tous les articles avec une semaine d'avance 😉