Temps de lecture : 3 minutes 15
Musique écoutée : Death Note - Near Theme A.

Avant toute chose

Avant de commencer cet article, je souhaite passer le salut à toute la promotion ACS de Dakar qui a débuté récemment. Si tu fais partie de cette promotion, sache que nous pensons bien à toi depuis la France. L'ensemble des ACS et moi-même te souhaitons une excellente rentrée et beaucoup de réussite ! Tu es ici chez toi. N'hésite pas à me demander des conseils si tu as des problèmes ou des questions en webdesign.

Cette semaine je te pose cette problématique : pourquoi t'imposer 3x plus de travail en design alors que tu es amené à être développeur front ou back.

Le monde du travail est un monde différent de la formation ou de la FAC. J'ai adoré chaque minute sur les bancs de l'université en tant que Webdesigner. Je faisais mes projets dans mon coin en gérant chaque partie du process de fabrication de mon service web : L'idée, la démarche marketing, la cible à atteindre, la charte graphique, le développement web, le référencement, la mise en production. Mais je t'arrête tout de suite, je n'ai pas les capacités de remplacer mes collègues intégrateurs. L'intégration n'est pas ma spécialité et ce n'est pas du tout la partie que je préfère.

Néanmoins, lorsqu'un collègue me demande de l'aide dans une intégration pour gagner du temps, je m'exécute. Lorsqu'il soulève une problématique d'intégration liée à mes choix graphiques, je change ma proposition. Je comprends les barrières qui lui feront perdre du temps. Et inversement, je sais comment faire gagner du temps à mon équipe.

 

"Moi je suis graphiste, j'en ai rien à taper de tes problèmes de développeur".  

 

Se laisser aller à "Moi je suis graphiste, j'en ai rien à taper de tes problèmes de développeur" est une erreur qui se paye cash et qui se répercute sur l'ensemble de ton équipe. Je me suis donc interdit cette réflexion depuis que j'ai entamé l'université. 

Passionné de Webdesign, j'ai tout appris de ton monde de développeur. Les balises, le XML, le JSON, le jquery, le requêtage SQL, Synfony, HTML/CSS, les framework A, B, C, jusqu'à Z si ça te chante. Le côté client, le côté serveur, le système de versionning git, les paramètres, le développement orienté objet... le java, les allocations mémoire.

J'ai adoré étudier tous tes paradigmes de programmation. Finalement je ne les ai plus utilisés. Je suis plus que rouillé aujourd'hui, mais devenir développeur n'était pas mon but. Des gens mille fois plus talentueux que moi sont destinés à faire ces choses. De mon point de vue de graphiste, ce qui était important c'était de comprendre la philosophie. Aujourd'hui, je m'intègre parfaitement à mon équipe de dev. Nous parlons la même langue et c'est tout ce qui compte.

Ces développeurs ont aussi des notions de design et connaissent autant (voir plus) de concept que moi sur le sujet. La différence réside dans l'exécution. Je suis meilleur qu'eux lorsque j'ouvre Photoshop, et ils sont bien meilleurs que moi lorsqu'ils ouvrent leur IDE. Dans une boîte, être un développeur front isolé et fermé n'est jamais bon. Penses-y.
Le graphiste n'est pas là pour te causer des problèmes. S'il est compétent, il pensera à l'utilisateur en premier. L'utilisabilité et l'ergonomie sont des points essentiels. Cette philosophie vient détruire une mentalité scolaire des développeurs : "Si ça fonctionne, c'est ok".

 

"Ne te contente jamais de faire ton travail individuel. Tu dois penser en terme d'équipe."

 

 

Dans une entreprise, tu seras amené à communiquer avec des webdesigners. Généralement, c'est eux qui donnent le tempo. Ils créent les interfaces et tu coderas le système en te basant sur leur charte graphique. Pour un designer, il est très agréable qu'un intégrateur soulève des problèmes de design sur sa maquette. Mes collègues sont capables, en tant que développeur, de soulever des anomalies relevées dans mon exécution en me proposant des alternatives. Ils ne se contentent jamais d'un "Ce que tu as fait ne fonctionne pas, trouves une solution".
Un projet web ou une application est un processus immense qui doit prendre en compte l'utilisateur final. Si tous les protagonistes s'accordent autour de l'utilisateur, tout le monde comprend les problématiques de chacun.

 

Ce que tu dois faire en design

C'est à ton tour désormais d'apprendre les notions de webdesign pour tes futurs collègues. Imagine un peu la tête de ton DA lorsque tu lui suggèreras les bonnes solutions au bon moment. Tu seras un ressort pour ton équipe et évitera d'attendre une solution trop longtemps. Par contre, si le graphiste n'est pas convaincu par ton intervention... ce n'est pas grave. Chacun sa spécialité après tout ;). Apprends les notions de typographie, la bonne utilisation des couleurs, l'ergonomie, la théorie de la Gestalt, les critères heuristiques de Bastien et Scapin, la perception de l'harmonie ou l'équilibre graphique..

C'est un peu l'objectif de ce blog : Te sensibiliser à tes futures problématiques de développeur et pourquoi pas créer des vocations. En tant qu'éclaireur, je te rapporterai ce que je vois sur le terrain en te donnant les armes pour t'adapter.

 

Avant de partir

J'ai appris que des personnes provenant des ACS, actuellement en poste dans une entreprise, lisaient ces articles et étaient inscrits à la newsletter. N'hésitez pas à commenter cet article pour partager vos expériences ! Votre feedback est important pour les nouveaux ;).

Je vous souhaite à tous (anciens et nouveaux) une excellente semaine. Persévérons ensemble dans nos apprentissages et partageons tout ça la semaine prochaine !